mardi 25 mai 2021

Cyberaction

Nous vous proposons une cyberaction pour sauver des moutons et des chèvres : voir lettre ci-dessous, vous pouvez la copier ou vous en inspirer, et l'envoyer aux destinataires mentionnés. MERCI Emoji :


Bonjour,

un signalement récent fait état que 5 moutons et un agneau se trouvaient sur une parcelle de jardin Impasse du Chant de l'alouette à Romilly sur Seine (10 Aube). Le terrain a des dimensions trop réduites, notamment pour permettre le renouvellement naturel de l'herbe. Les animaux ne disposaient effectivement pas d'herbe, ni d'eau pour s'abreuver, ni de récipient pour recueillir l'eau de pluie.

Sur une parcelle adjacente appartenant au même propriétaire des moutons, 3 chèvres étaient enfermées 24 heures sur 24 dans une cabane exigüe et insalubre, obscure, sans ventilation. Elles avaient pour seule nourriture la litière jonchée de leurs excréments et ne disposaient pas d'eau. Un jardinier riverain déclare avoir compté 13 chèvres. Que sont devenues les 10 autres?
 
Un témoin s'est rendu sur les lieux afin de leur donner du foin et de l'eau, à chaque fois il a constaté que les animaux se précipitaient visiblement très affamés et très assoiffés.
Aucun des moutons et des chèvres est équipé de l'étiquette d'oreille d'identification pourtant obligatoire.

Tous les animaux ont été soudainement enlevés par le propriétaire le lundi 10 mai, probablement suite au signalement du 4 mai à la police municipale et à la gendarmerie. Personne ne sait les conditions dans lesquelles les animaux ont été déplacés, leur lieu actuel, et s'ils sont encore en vie...

Il y a quelques années, les riverains ont constaté le décès d'un cheval et celui d'une chèvre gestante dus à un pareil manque total de soins de la part de ce même propriétaire. Les cadavres se sont faits ensuite dévorer par des rats, je vous laisse imaginer les scènes...

Or, depuis très longtemps de nombreux signalements ont été transmis aux services de la Direction départementale vétérinaire, ainsi qu'à la mairie de Romilly sur Seine, à la police municipale, la gendarmerie et à plusieurs associations de protection animale. En 2008, un arrêté municipal fut rédigé à l'encontre du propriétaire lui interdisant la détention et l'élevage d'animaux. Le journal L'Est Eclair a relaté l'affaire publiquement la même année. Malgré tous ces rapports accablants de maltraitances et d'illégalités administratives, le propriétaire n'a jamais été sanctionné et il continue de détenir des animaux en les laissant à l'abandon. Les instances publiques sont donc parfaitement informées de l'affaire et des coordonnées du propriétaire Mr Poulain (sédentaire, issu des gens du voyage).

Les instances sont autant informées que laxistes et inactives dans les faits, et en dépit des textes de loi protégeant les animaux. Fort malheureusement, la souffrance animale n'est sans doute toujours pas suffisamment insoutenable pour inciter les autorités à réagir. Ou bien, ont-elles peur de Mr Poulain?...

Par conséquent, pour ces raisons avérées de mauvais traitements mais aussi de risques sanitaires graves qu'engendrent des animaux sans suivis vétérinaires, je vous demande instamment d'intervenir d'urgence, pour enfin enlever les animaux à cette personne inconsciente et les placer en sécurité dans un refuge sanctuaire.

Cordialement,

(prénom, nom)


En pièces jointes, deux photos. Vous remarquez particulièrement l'absence d'herbe pour les moutons, et l'insalubrité de ladite cabane qui renferme les chèvres.





 
  


 
 
 
 


Mails à envoyer à :

-  cabinet.maire@mairie-romilly-sur-seine.fr  (dans l'objet du mail, écrire : A l'intention de Monsieur le Maire )

-  infos@ville-romilly-sur-seine.fr  (objet du mail, écrire : A l'intention de Monsieur le Maire )

-  ddetspp-sante-animale@aube.gouv.fr  (objet du mail, écrire : Signalement )

-  bo.pr.tj-troyes@justice.fr  (objet du mail, écrire : A l'intention de Madame la Procureure )

-  prefecture@aube.gouv.fr  (objet du mail, écrire : A l'intention de Monsieur le Préfet )