jeudi 30 août 2018

Deux manifs anticorrida à Dax, le 09/09

Confrontés une nouvelle fois à l’absence de réponse de l’Eglise catholique des Landes, nous organisons un nouveau double évènement contre la corrida le dimanche 9 septembre 2018 à Dax.

Un premier rendez-vous est fixé le matin à 11h, devant l’évêché au 100 avenue Francis Planté.

Nous demanderons à l’évêque Nicolas Souchu d’intervenir auprès de tous les curés des Landes organisant des célébrations "taurines" (messes, processions, bénédictions) pour que cessent ces macabres mascarades.
Il faut savoir que cet évêque est concerné personnellement car il a ouvert les dernières fêtes de la Madeleine à Mont de Marsan. Nous gardons en mémoire sa déclaration à son arrivée dans le département fin 2017 en exprimant son désir hâtif de découvrir le canard (foie gras), la chasse à la palombe et…la corrida. Est-il devenu depuis aficionado ?

Nous lui réclamerons une audience ce jour-là car il est insupportable que l’Eglise catholique célèbre une telle débauche de violences gratuites.

Vous pouvez toujours lui écrire ainsi qu’à Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France : https://www.facebook.com/events/1605492422913435/?ti=cl

L’après-midi à 14h, nous manifesterons contre la corrida de ce jour, rendez-vous place du Maréchal Joffre à Dax.

Une co-organisation des collectifs Landes Anti-Corrida et Pacem in tauris, de l’association Animavie, des partis politiques Europe Ecologie Les Verts, Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l’Ethique (PACTE).

Soyez le plus nombreux possible à vous indigner et à nous rejoindre !



mardi 28 août 2018

Registre de restos VG

La référence pour trouver un restaurant végétarien ou vegan dans le monde entier : HappyCow

Pour toute info, remarque ou recommandation concernant un nouveau resto, n'hésitez pas à contacter Eric l'un des représentants pour la France :
https://www.happycow.net/members/profile/Gizmo127

Et pour rappel, l'alimentation végétale est délicieuse, facile, moins chère, meilleure pour notre santé et celle des animaux évidemment.


lundi 25 juin 2018

Actions anticorrida à Mimizan le 18 août 2018

Une double manifestation contre la corrida se tiendra à Mimizan (40, Landes) le samedi 18 août.

D’abord le matin à 9h30 devant l’église du quartier de la plage, pour la première fois nous protesterons pendant des célébrations religieuses qui cautionnent la cruauté de la corrida. Il est inadmissible que la paroisse locale organise habituellement une messe dite taurine à la gloire des matadors (!), suivie d’une procession dans la rue jusqu’à la chapelle des arènes. Aussi il est inadmissible que ce rite mêlant religion et violence soit autorisé, sur la voie publique, a fortiori en présence de membres de la mairie. Nous ne pouvons tolérer une telle entrave à la laïcité, pourtant si chère à notre république.

La mafia tauromachique, y en a marre !

Nous aurons l’honneur d’avoir à notre rassemblement, Raphaël Steck, évêque gallican et ardent défenseur des animaux.

Ensuite l’après-midi à 15h près des arènes puis en front de mer, nous protesterons contre la corrida qui ne bénéficie d’aucune légitimité populaire à Mimizan puisqu’elle n’y a été créée qu’en 2009 et interrompue jusqu’en 2011. Il n’y a donc pas de tradition locale, ni ininterrompue qui peut être invoquée dans cette cité balnéaire.

On n’instaure pas la barbarie, on l’abolit !

Nombreuses, nombreux, indignons-nous !!


Les lieux précis de ces deux manifestations seront indiqués ultérieurement.

Liste des campings, hôtels, locations à titre indicatif : https://www.mimizan-tourisme.com/ou-dormir.html

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1042039949291803/





mercredi 9 mai 2018

Rassemblement contre Yulin

Mardi 19 juin 2018 à 14h30, Place Tardieu (métro : St François Xavier, 7ème arrondissement) près de l'ambassade de Chine à Paris, nous protesterons contre ce festival de viande de chiens et de chats qui se tient à Yulin. 

Chaque année à partir du 21 juin et pendant 10 jours, 15 000 animaux (chiffres de la mairie de Yulin) sont massacrés dans des conditions particulièrement atroces pour être mangés par les festivaliers.
En fait, selon les associations, il s'agit d'au moins 50 000 animaux qui font les frais de la barbarie des fêtards à vouloir suivre une "tradition" viandarde.


Evènement facebook : https://www.facebook.com/events/443698362709918/