vendredi 8 décembre 2017

Communiqué d'Animavie

Suite à notre requête du 3 février 2017 adressée à Richard Renaut (adjoint aux sports, aux fêtes et aux manifestations) afin de ne plus accueillir à Romilly sur Seine (Aube) de cirques détenant des animaux, nous déplorons la réponse négative de la mairie. Les élus ont donc décidé de ne pas rejoindre les 66 communes françaises qui refusent les cirques utilisant l'exploitation animale. Par ailleurs, 29 pays interdisent les cirques avec des animaux (dont la Belgique, Bulgarie, Danemark, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Liban, Mexique, Pays Bas, Roumanie, Suède...).

Chacun sait que la captivité, le dressage, les transports sont exécrables pour les animaux dans les cirques et les ménageries. La tragique actualité récente avec le tigre qui s'est échappé d'un cirque à Paris et que son propriétaire a abattu en pleine rue nous rappelle que les animaux n'ont rien à faire dans des spectacles.

A titre d'exemple, le cirque Phénix, le cirque Plume ou encore le cirque du Soleil, parmi d'autres, réalisent de magnifiques shows sans aucune exploitation animale.
Par conséquent nous souhaitons vivement que la municipalité de Romilly change sa décision et devienne une ville moderne qui n'encourage pas la souffrance d'êtres sensibles.
(pour lire l'article entier, cliquer sur "Accédez gratuitement à cet article en regardant une vidéo")