mardi 3 mai 2016

Contre la mafia du centre dit "de primatologie"

La structure appelée abusivement "centre de primatologie" de Fort Foch à Niederhausbergen (près de Strasbourg), continue son commerce sordide de singes à destination des laboratoires de vivisection.
Par le biais de cette médiocre recherche scientifique, l'Etat français rapporte toujours plus de profits à l'industrie pharmaceutique en entretenant les maladies et non en les éradiquant s'il se prononçait en faveur d'une recherche fiable (c'est-à-dire sans utiliser des animaux).
Aussi, ce business est encouragé par le préfet du Bas-Rhin puisqu'il a signé son accord afin que le centre double le nombre de singes. Rappelons que chaque primate est vendu 5000 euros aux labos...

Animavie requiert toujours un contrôle de la part d'une société indépendante pour inspecter les installations de Fort Foch (ancien blockhaus) et ses équipements car il est indéniable que ce site ne répond absolument pas aux normes sanitaires et de sécurité pour accueillir autant de singes en provenance d'Asie et de l'ile Maurice. La préfecture du Bas Rhin s'était engagée (verbalement lors d'une réunion) en mai 2015 devant les grévistes de la faim pour envisager une telle inspection : http://fermonsfortfoch.canalblog.com/archives/2015/05/29/32136725.html
Malheureusement ils n'ont jamais été tenu informés de la suite de cette requête malgré plusieurs relances envers le bureau du préfet.

Dans ces conditions, il est légitime de conclure que Fort Foch et préfecture du Bas Rhin ont beaucoup de choses à cacher derrière les murs de leur forteresse respective...

Contre cette mafia, nous vous invitons à la manifestation du 14 mai 2016 à 14 h Place Kléber