mercredi 15 octobre 2014

CHANGEMENT DE LIEU POUR LA MANIFESTATION

 ANTI CHASSE DU 18.10.2014


A PARTAGER EN MASSE SVP !!


vendredi 29 août 2014

Manifestation contre la chasse le 18 Octobre à Paris !

Suite à la première manifestation du 21/09/2013, s'est créé le Collectif du 21 Septembre, un collectif d'associations et de particuliers pour sortir de la chasse et du piégeage cruel d'animaux (adhésion gratuite) : http://www.collectifdu21septembre.org/

Cette année, le rassemblement se tiendra samedi 18 Octobre.

Nous vous donnons rendez-vous à 14h, Place Joachim du Bellay à Paris.

Avec la présence du rappeur RES.

Tout le monde est bien sûr invité à ce rassemblement, nos voix de la paix doivent se faire davantage entendre que les coups de fusil !
L’État doit arrêter de confier la gestion de la Nature aux chasseurs !



lundi 4 août 2014

2 manifestations contre les combats de coqs : les 16/08 et 17/08 à St Amand les Eaux

On a (encore pour l'instant) la corrida dans le sud, peu de gens savent que l'on a aussi les combats de coqs dans le nord. La France est le seul pays d'Europe à autoriser cette pratique marginale...
Que d'horreurs notre gouvernement permet-il sous couvert d'une sacrosainte tradition ô combien futile !

Il est donc temps de rappeler au peuple qu'en 2014 les combats de coqs n'ont pas uniquement lieu dans des régions exotiques mais aussi dans notre métropole, en toute légalité, grâce au même article inique de loi qui autorise la barbarie de la corrida.

Rejoignez-nous les samedi 16 Août et dimanche 17 Août à Saint Amand les Eaux (dans le Nord, près de Valenciennes), à 14h30 devant le bar Au Vieux Salon, 528 Place du Mont des Bruyères. Un combat de coqs est prévu dans le "gallodrome" situé à proximité.

Ce sera les premières manifestations en France pour défendre les gallinacés qui n'ont rien à faire dans un ring. Les propriétaires irresponsables de ces animaux sont appelés "coqueleurs" (!), et fixent à leurs pattes des ergots acérés en métal...

Organisation : Animavie
Avec la collaboration de Force Animal Intervention

Merci de votre mobilisation, le Nord doit se débarrasser de cette sauvagerie !




lundi 28 juillet 2014

Rassemblement pour l'évolution du statut des animaux

Le 27/09/2014 à Paris, Place de la République, se tiendra un grand rendez-vous unitaire à 14h afin de faire avancer la question juridique de l'animal :
Le statut des animaux est vraiment le fondement de leur reconnaissance en êtres sensibles. Malheureusement pour l'instant, ils sont toujours considérés comme des biens meubles, c'est-à-dire comme de la vulgaire marchandise exploitable, en France en 2014...

Animavie soutient complètement cette manifestation organisée par le mouvement FUDA












mardi 1 juillet 2014

La situation actuelle

Qui feindrait d'ignorer que la France devient un régime autoritaire ?
Dans au moins 2 secteurs de Protection animale, manifester de façon légale est impossible. Depuis environ un an, revendiquer l'abolition de la torture de la corrida dans le cadre d'une manifestation déclarée en préfecture ou d'une action dite citoyenne, implique interdiction préfectorale ou municipale, éloignement des rassemblements, déviation des cortèges etc. Le pire, mais dorénavant coutumiers, sont les mauvais traitements venant des gendarmes mobiles. On se fait matraquer, gazer, électrocuter par taser, menotter, insulter... Parce que l'on défend (bénévolement) le Vivant, mission première, en principe, de nos dirigeants et élus rémunérés.
Manifester pour des cirques sans animaux devient également interdit. On vient de subir cette interdiction près de Dunkerque, où notre action a été refusée par la préfecture du Nord, la représentante des RG m'ayant certifié, en outre, que toutes celles à venir ne seraient pas autorisées ! Un arrêté préfectoral inversant les rôles, prétextait que nous pouvions "conduire à des troubles à l'ordre public" alors que c'est un circassien muni d'une lance à incendie (à haute pression) qui nous a agressés une semaine avant, cette scène se déroulant pourtant devant des policiers !
Ainsi, ce qu'il se passe dans le sud avec la toro-mafia se passe maintenant dans le nord avec la circus-mafia.
Notre gouvernement défend donc, par la contrainte physique, le plaisir sadique des amateurs de corrida et les intérêts financiers des cirques exploiteurs d'animaux. Sans oublier notre pseudo justice qui condamne désormais des militants pacifiques.
On en est là et c'est très grave !
Gravissime même, car notre sacrosainte liberté d'expression, si enviée de par le monde, n'existe plus pour protéger les animaux. Et dans une indifférence quasi générale chez les gens et les médias...
Le peuple, informé certes, dort outrageusement devant la suppression d'acquis sociaux et fondamentaux.
Je ne suis pas visionnaire, mais très inquiet sur nos moyens d'action car le rapport de force n'est pas dans le camp de l'Ethique.
Albert Einstein a dit : "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire".
Continuons alors, SVP ensemble et solidaires, à faire notre part pour un monde meilleur. Soyons toujours des porteurs de Conscience et donnons envie à le devenir !


Christophe Lepretre.

mercredi 11 juin 2014

Oui aux cirques, mais sans animaux !

Nous vous proposons un nouveau rendez-vous pour poursuivre le combat contre l'exploitation des animaux dans les cirques :

Samedi 21 Juin 2014 à Saint Pol Sur Mer (Nord, près de Dunkerque) à 13h30.

Changement de lieu de rendez-vous : à la station essence du parking de Carrefour (Centre commercial Saint Pol - Zone d'Activité des Jardins, 59430 Saint Pol sur Mer)

Organisation : Association Animavie, en partenariat avec Force Animal Intervention. 

Contact : 06 14 04 25 35 - 06 58 24 12 73




samedi 3 mai 2014

On les lâche pas dans le Nord !


NOUVELLE MANIFESTATION CONTRE LES CIRQUES AVEC DES ANIMAUX

JEUDI 8 MAI 2014 à LOMME (59 Nord, près de Lille)
Rendez-vous à 16H30, Parking du Mc Do, face au cinéma Kinépolis. Nous serons devant l'entrée du cirque.

Les animaux n'ont pas leur place dans des cirques, ni dans des ménageries, ni dans des cages, ou enchainés !

 
Organisation : Animavie, en partenariat avec Force Animale Intervention.
Contact : 06 21 94 61 36 - 06 58 24 12 73

 


 

mardi 15 avril 2014

Manifestation contre les cirques avec des animaux à Armentières le 26/04

 
OUI AUX CIRQUES, MAIS SANS ANIMAUX !!

Le Samedi 26 Avril 2014 nous manifesterons devant un cirque avec des animaux, à 13h30 à Armentières (près de Lille), Place de l'Artisanat.

MERCI DE VOUS JOINDRE A NOUS EN NOMBRE !

Le public ne doit pas cautionner la souffrance animale en assistant à ce type de spectacles.

Merci de votre présence.

Organisation : Animavie
(06 21 94 61 36 / 06 58 24 12 73)
En partenariat avec Force Animale Intervention - FAI
 
 
 

lundi 10 mars 2014

Un pigeonnier installé à Romilly (Aube)

En région CHAMPAGNE ARDENNE, un pigeonnier dit "contraceptif" vient d'être mis en route, au Parc de la Béchère à ROMILLY SUR SEINE. 



 
Ce pigeonnier n'est pas tombé du ciel ! Il aura en effet fallu à l'Ambassade des pigeons 3 allers et retours Paris-Romilly (d' octobre 2011 au 11 juin 2012) et l'appui de quelques Romillons pour en arriver à ce résultat.
Tout d'abord, hélas, nous avons essuyé un rejet de la part de cette mairie mais nous le comprenons dans l'après-coup... En voici le résumé dans le Courrier des lecteurs en date du 21 octobre 2011 du journal L'Est Eclair :





 
C'est donc au cours du rendez-vous du 11 juin 2012, avec Monsieur Eric Vuillemin, Maire de Romilly sur Seine, Madame Emmanuelle Vecchio, Directrice de Cabinet, puis Monsieur Olivier Hopsore, Directeur général des Services, que Brigitte Marquet, Présidente de l'Ambassade des Pigeons, a enfin réussi à faire entendre ses préconisations de faire stopper les captures puis de faire installer tout d'abord un pigeonnier construit et entretenu "en interne" ou autres modalités, entre autres d'associer à ce projet des personnes en "insertion". Le modèle de BETHUNE a été fourni grâce à nos soins. Voir le reportage précis sur Béthune à la rubrique Reportages de l'Ambassade des pigeons (www.ambassadedespigeons.com).
Nous avons recommandé à la mairie de Romilly de poser un ou deux autres pigeonniers sous ou bien sur les toits par la suite.
Ainsi, au Parc de La Béchère, tout commence pour les pigeons. Plus de captures et de mises à mort...
Ainsi, à Romilly sur Seine, Madame Renaudot , Maire adjointe à l'Environnement, puis Monsieur Karsenty qui a remplacé Monsieur Hopsore, ont pris en mains le problème des pigeons... et - nous en sommes sûrs - lui donneront une belle suite, à la grande joie des Romillons, petits et grands.
Merci à Eric Vuillemin, Maire de Romilly sur Seine, qui a su entendre puis mettre en oeuvre nos recommandations en adoptant une gestion MUNICIPALE des effectifs de pigeons !
Merci à toute l'équipe de cette mairie, donc.

L'Ambassade des pigeons.

mardi 4 mars 2014

Merci à Gérard Charollois

Je tiens à remercier vivement Gérard Charollois (Président de Convention Vie et Nature) de son chaleureux soutien dans le cadre du procès que m'inflige la "chef de la corrida" :

http://ecologie-radicale.org/index.php?option=com_content&view=article&id=686%3Ade-laffaire-martial-mouqueron-a-laffaire-christophe-lepretre&catid=46%3Aedito&Itemid=90


Christophe Lepretre / Réseau Animavie.

dimanche 2 mars 2014

La barbarie n'a pas à être financée par nos impôts

S'opposer à la toro-mafia lorsque l'on réside en Guyane montre bien que notre cause est mondiale. Bravo donc à Séverine F pour sa cyber action requérant aux députés européens de stopper les subventions scandaleuses aux éleveurs de taureaux destinés à la futilissime corrida. Les afiocs réclament du fric dans leur attaque contre Christophe Lepretre, écrivons svp pour qu'ils n'en touchent pas davantage par nos impôts ! :

Il suffit de copier-coller et d’envoyer, en n’oubliant pas votre nom, prénom, pays et avec copies à : angela.merkel@cdu.de; info@premier.fed.be; et Manuel Barroso président de l'EU : http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/contact/mail/index_fr.htm

Les autres langues suivront dans quelques semaines dans un autre évènement Facebook.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Objet: Subventions européennes à la tauromachie

Madame la députée, Monsieur le député,

Je vous sollicite pour que l’Europe mette fin aux subventions accordées à la tauromachie, via la politique agricole commune. Selon l’eurodéputé écossais Alyn Smith, le montant de ces subventions s’élève à 130 millions d’euros : www.express.co.uk/news/uk/404359/eu-bullfighting-subsidy (anglais)

Ces fonds sont versés à l’Espagne, au Portugal et au sud de la France, alors que cette activité est illégale dans 24 pays membres.

La barbarie en images : http://www.youtube.com/watch?v=Yr0pEXB_HgQ

Les citoyens européens, majoritairement opposés à la corrida, ignorent que leurs impôts financent la torture animale. Ceci est INACCEPTABLE, d’autant plus que la désaffection du public est grandissante et que l’Europe traverse une crise sans précédent.

En vous remerciant par avance, je vous prie d’agréer, Madame la députée, Monsieur le député, l’expression de ma considération.

(Nom prénom, pays)



FRANCE :
veronique.mathieuhouillon@europarl.europa.eu; elisabeth.morinchartier@europarl.europa.eu;
kathleen.vanbrempts@europarl.europa.eu; constance.legrip@europarl.europa.eu;
patrick.lehyaric@europarl.europa.eu; francois.alfonsi@europarl.europa.eu; eric.andrieu@europarl.europa.eu; sophie.auconie@europarl.europa.eu;
jean-pierre.audy@europarl.europa.eu; sandrine.belier@europarl.europa.eu;
malika.benarab-attou@ep.europa.eu; jean-luc.bennahmias@europarl.europa.eu;
pervenche.beres@europarl.europa.eu; nora.berra@europarl.europa.eu; jean-paul.besset@europarl.europa.eu; jean-jacob.bicep@europarl.europa.eu; philippe.boulland@europarl.europa.eu; jose.bove@europarl.europa.eu; alain.cadec@europarl.europa.eu; francoise.castex@europarl.europa.eu;
jean-marie.cavada@europarl.europa.eu; yves.cochet@europarl.europa.eu;

daniel.cohn-bendit-office@europarl.europa.eu; jean-louis.cottigny@europarl.europa.eu;
arnaud.danjean@europarl.europa.eu; michel.dantin@europarl.europa.eu; rachida.dati@europarl.europa.eu; joseph.daul@europarl.europa.eu; karima.delli@europarl.europa.eu; marielle.desarnez@europarl.europa.eu;
harlem.desir@europarl.europa.eu; christine.deveyrac@europarl.europa.eu; helene.flautre@europarl.europa.eu; gaston.franco@europarl.europa.eu; marielle.gallo@europarl.europa.eu; jean-paul.gauzes@europarl.europa.eu;bruno.gollnisch@europarl.europa.eu; nathalie.griesbeck@europarl.europa.eu; francoise.grossetete@europarl.europa.eu; sylvie.guillaume@europarl.europa.eu; jacky.henin@europarl.europa.eu; sylvie.goulard@europarl.europa.eu; catherine.greze@europarl.europa.eu;

liem.hoangngoc@europarl.europa.eu; brice.hortefeux@europarl.europa.eu; yannick.jadot@europarl.europa.eu; eva.joly@europarl.europa.eu; philippe.juvin@europarl.europa.eu; nicole.kiil-nielsen@europarl.europa.eu; alain.lamassoure@europarl.europa.eu; agnes.lebrun@europarl.europa.eu; corinne.lepage@europarl.europa.eu; jean-marie.lepen@europarl.europa.eu; marine.lepen@europarl.europa.eu; jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu; younous.omarjee@europarl.europa.eu; gilles.pargneaux@europarl.europa.eu; maurice.ponga@europarl.europa.eu; franck.proust@europarl.europa.eu; dominique.riquet@europarl.europa.eu;

michele.rivasi@europarl.europa.eu; jean.roatta@europarl.europa.eu;
robert.rochefort@europarl.europa.eu; tokia.saifi@europarl.europa.eu;marie-therese.sanchez-schmid@europarl.europa.eu; michele.striffler@europarl.europa.eu; isabelle.thomas@europarl.europa.eu; patrice.tirolien@europarl.europa.eu; catherine.trautmann@europarl.europa.eu; marie-christine.vergiat@europarl.europa.eu; bernadette.vergnaud@europarl.europa.eu; philippe.devilliers@europarl.europa.eu; dominique.vlasto@europarl.europa.eu; henri.weber@europarl.europa.eu; karim.zeribi@europarl.europa.eu;

BELGIQUE :
ivo.belet@europarl.europa.eu; philip.claeys@europarl.europa.eu; deputedaerden@hotmail.com;
jean-luc.dehaene@europarl.europa.eu;
veronique.dekeyser@europarl.europa.eu; anne.delvaux@europarl.europa.eu; mark.demesmaeker@europarl.europa.eu; isabelle.durant@europarl.europa.eu;
said.elkhadraoui@europarl.europa.eu; mathieu.grosch@europarl.europa.eu; philippe.lamberts@europarl.europa.eu; louis.michel@europarl.europa.eu;
annemie.neyts-uyttebroeck@europarl.europa.eu; frederique.ries@europarl.europa.eu;
bart.staes@europarl.europa.eu; marc.tarabella@europarl.europa.eu;
marianne.thyssen@europarl.europa.eu; frank.vanhecke@europarl.europa.eu;

LUXEMBOURG :
guy.verhofstadt@europarl.europa.eu; derkjan.eppink@europarl.europa.eu; frank.engel@europarl.europa.eu; robert.goebbels@europarl.europa.eu; charles.goerens@europarl.europa.eu; astrid.lulling@europarl.europa.eu; georges.bach@europarl.europa.eu; claude.turmes@europarl.europa.eu


vendredi 28 février 2014

L'inconvénient d'être né (pour 180 jours)

Où et comment produit-on « la viande » ? Est-ce qu'on veut vraiment le savoir ? Et quand on l'apprend, on fait comment ? On détourne le regard ? On change ? On se laisse porter par cette prise de conscience ?
Peut-on revenir en arrière ?


Pas vraiment ! 180 jours, le roman d'Isabelle Sorente parle, nous dit Victoria Luta, de l'impossibilité de tout retour en arrière. Vous vous reconnaissez dans l'histoire de son protagoniste ?



« Un porc à ton avis, c'est quelqu'un ou quelque chose ? »




180 jours est la durée de vie d'un être sensible venu au monde par insémination artificielle, sevré, engraissé, sacrifié et découpé pour devenir « de la viande » : du jambon, du lardon, du boudin, des côtes grillées, de la saucisse, du museau au vinaigre, de la gélatine pour les bonbons. Se figurer – en regardant le jambon, le lardon, le boudin, les côtes grillées, la saucisse, le museau au vinaigre, les bonbons – le trajet en sens inverse, prendre conscience que tous ces « produits » ont été, d'abord et avant tout, les morceaux du corps d'un être ayant respiré, vécu et tissé des liens sociaux dont il a été arraché, cela tient, aujourd'hui, d'une difficulté entretenue par tous les moyens dans notre société.


Ouvrage de Isabelle Sorente recommandé par Victoria



study  Dans une chronique automnale, le roman d'Isabelle Sorente a été vu comme « la claque de la rentrée ». Je confirme : j'ai lu ce livre époustouflant avec un vif intérêt, en me réjouissant que le sujet de la condition animale soit traité sous l'angle de la fiction avec une telle maîtrise, et l'expérience de son protagoniste a résonné, pour moi aussi, comme une bonne gifle. Mais je savais que c'est incontournable : ouvrir les yeux sur les élevages et les abattoirs ne peut être qu'une plongée dans une lucidité inévitablement inconfortable. Et ce n'est peut-être pas par hasard : « s'il entre dans la lucidité tant d'ambiguïté et de trouble, c'est qu'elle est le résultat du mauvais usage que nous avons fait de nos veilles » (Emil M. Cioran). 

Auteur : Victoria Luta

lundi 24 février 2014

Pour les chiens de Roumanie

Deux manifestations pour protester contre les massacres des chiens errants de Roumanie se tiendront à Bruxelles :

- le 3 mars de 12h30 à 16h30 devant l'ambassade de Roumanie, rue Gabrielle 105 à Uccle. Dress code : noir. Venir avec une rose rouge si possible.

- le 8 mars de 12h30 à 16h Place de l'Albertine (près de la gare Centrale). Dress code : blanc.

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1394993400748108/?source=1

Merci de vous mobiliser svp !

jeudi 13 février 2014

"Justice" française ?...

Mauvaise nouvelle pour le respect de la Vie, des animaux et de la protection de l'enfance, la Cour d'Appel de Pau a confirmé ce 13 février ma condamnation pour diffamation à l'encontre du maire de Mont de Marsan.
Pour rappel, une fillette s'était faite agressée sexuellement pendant une corrida dans les arènes montoises, j'avais alors déploré le refus de ce maire (qui est aussi présidente des villes "taurines") d'interdire l'accès des enfants à ces spectacles violents. Je lui avais rappelé sa responsabilité partielle par rapport à son mandat d'élu l'obligeant à protéger les gens et à prévenir les accidents. Or, si les risques de traumatismes psychologiques pour les enfants spectateurs de corridas sont avérés par des scientifiques, nos demandes de protection à l'égard des enfants sont donc méprisées par la justice française qui ne reconnait pas la dangerosité d'assister à une telle pratique sanguinaire.
La Conscience a encore du chemin à faire...

Christophe Lepretre / Réseau Animavie.

jeudi 6 février 2014

Contre les cirques avec animaux le 9/02 à Bordeaux

L'association Vénus met en place le dimanche 9 Février de 13h à 16h Place des Quinconces à Bordeaux une action de sensibilisation contre la présence des animaux sauvages dans les cirques. La France va-t-elle suivre la Belgique et interdire leur présence dans les cirques où leur place n'y a aucune raison ?

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/775523769142332/?ref=2&ref_dashboard_filter=upcoming


jeudi 30 janvier 2014

Association MATOUCOEUR

Encore une fois, je tiens à rendre hommage aux refuges, ainsi qu'aux familles d'accueil qui s'occupent de chiens et de chats en attente d'adoption. Oeuvre difficile, fatigante, coûteuse, car il y a tellement d'animaux abandonnés et qui, lorsqu'ils ne sont pas stérilisés, se reproduisent sans fin.

L'association MATOUCOEUR vous propose d'adopter un chat dans l'Ain, le Jura, la Saône-et-Loire, le Rhône, l'Isère, l'Alsace, la Loire etc, en exigeant de votre part un réel engagement envers l'animal. N'hésitez donc pas à adopter auprès de cette structure très sérieuse : association.matoucoeur@gmail.com 

 

Site web : http://matoucoeur.forumactif.org/

(Christophe).

jeudi 23 janvier 2014

Urgence pour des moutons



Dominique Mauer, la responsable du Domaine des Douages (http://domainedesdouages.over-blog.com/), lance un vibrant appel pour sauver ses 900 moutons.

mercredi 15 janvier 2014

2014, réalise nos vœux !

2013 s'en est allé, mais restera gravé dans nos mémoires.

2013 tu es parti, 2014 te relaiera pour achever le travail afin de délivrer les animaux des maltraitances et cruautés que leur infligent les hommes aux cœurs de pierre.

2014, ouvre-nous les bras de la victoire car nous ne lâcherons pas le combat !
Notre volonté et notre force seront encore plus tenaces jusqu'à ce que l'être humain devienne véritablement humain.

2014, réalise nos vœux ! :
Que les corridas soient interdites !  
Qu'il n'y ait plus d'esclavage d'animaux dans les spectacles !
Que la vivisection soit bannie à tout jamais dans les laboratoires !
Que les massacres de la chasse soient interdits !
Que les humains ne s'affublent pas de peaux d'animaux !
Que les élevages et abattages soient abolis au profit de l'alimentation végétalienne !
Que les animaux ne soient plus des objets gagne-fric de la chaîne commerciale animalière !
Que les droits des animaux soient enfin reconnus !
Que tout manquement au respect des animaux soit très sévèrement puni !

Bonne et heureuse année à tous, et que le succès accompagne vos actions !

Alice Gualyvo / Réseau Animavie webmaster.