mardi 9 juillet 2013

Corrida polémique à Mimizan

Le Réseau Animavie a envoyé une lettre ouverte à Christian Plantier :



Monsieur Christian Plantier, Maire de Mimizan,

Nous revenons vers vous au sujet du grave problème que cause la corrida dans votre commune. Vous savez bien que Mimizan n'a aucune tradition historique de corrida espagnole (ni portugaise). La première corrida ne s'y est tenue qu'en 2009, le club taurin local ne s'est créé qu'en 2011. Les Mimizannais ne se retrouvent pas dans cette pratique cruelle qui n'est pas la leur. La tradition tauromachique locale est la course landaise, non violente avec les animaux.

Nous assistons actuellement à une tentative d'implantation de la corrida à Mimizan, au détriment donc de la culture landaise et de l'opinion de la grande majorité des Mimizannais offusqués par cette pratique sanguinaire.

Laisser faire en prétendant que ce n'est pas interdit n'est pas responsable ni éthique. La jurisprudence de l'article 521-1 du Code pénal, inspirée directement par le lobby taurin, n'est pas une obligation à suivre pour vous, de surcroit si vous considérez à juste titre la corrida comme violente, et elle l'est incontestablement pour les animaux et les citoyens sensibles.


En conséquence, nous vous demandons d'annuler les deux corridas du 24/08/2013. En vous rappelant que celle du matin est particulièrement terrifiante et scandaleuse, mettant en scène une "école taurine", donc des jeunes endoctrinés à l'insensibilité et formés pour manier l'arme blanche sur des veaux...


Comptant bien sur votre intervention remarquable et noble afin que Mimizan n'endosse pas une réputation de cité barbare (de nombreux touristes boycottent les villes de corrida), je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, mes respectueuses salutations.


Christophe Leprêtre
Président du Réseau Animavie
Le 8/07/2013