jeudi 28 septembre 2017

Comme les chasseurs, y a les mauvais gendarmes...

Avant-hier je me rends dans une gendarmerie pour me plaindre de chasseurs qui tirent trop près des maisons, constat que j'ai pu faire au cours d'une promenade avec ma chienne dimanche dernier. Un résident à proximité m'affirmait avoir déjà essuyé plusieurs fois des plombs sur son toit.

- "Je suis chasseur moi-même. C'est pas grave, ce ne sont que des plombs qui retombent, sans grand danger", me répond un gendarme (gradé mais hébété), comme s'il s'agit d'une normalité (!).

- "Qu'en savez-vous que les plombs ne font que retomber ? Et que diriez-vous si ça vous arrivait, avec vos enfants dehors ?", je lui rétorque.

- "Bah... heu... vous savez, y a les bons et les mauvais chasseurs..."

On se serait cru dans le sketch des Inconnus.
Bien sûr j'allais déposer plainte, mais la saison de chasse se ferme précipitamment dans cette zone GRÂCE à la découverte d'obus de la 2ème guerre mondiale.

Conclusion et rappel :

1) La distance règlementaire de 150 mètres et dos aux habitations doit être respectée par les chasseurs pour faire feu. Et de toute évidence mon (mauvais) chasseur ne respectait pas cette distance.

2) Après renseignements, des plombs retombants peuvent tuer. Le gendarme m'a donc raconté une connerie...

3) Lorsque vous voyez des chasseurs tirer à moins de 150 mètres d'habitations, n'hésitez pas à porter plainte.

4) Un conseil : quand vous apercevez des chasseurs, pour votre sécurité et celle du dit "gibier", faites du bruit !  
N.B : J'ai finalement porté plainte contre le chasseur du dimanche *:) Heureux

Christophe Lepretre / Animavie.

vendredi 24 mars 2017

Cours de cuisine végane près de Toulouse

Cours de cuisine végétale sans gluten, animé par la naturopathe Anne-Sophie Tricoire, au profit du Petit Refuge à Muret (près de Toulouse) le 16 avril 2017 à 16h.

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1494875603866331/



                                                         Le Petit Refuge : http://petitrefuge.wixsite.com/animaux-de-ferme

vendredi 3 février 2017

Pas de cirques avec animaux à Romilly !

Ce 3 février, une délégation d'Animavie a requis auprès de la mairie de Romilly sur Seine (10-Aube) un arrêté municipal interdisant les cirques détenant des animaux sur la commune. Mr Richard Renaut, maire adjoint, nous a entendus très attentivement et présentera notre demande lors d'une prochaine réunion de la majorité municipale en vue de proposer cette délibération au cours d'un conseil.

Nous vous invitons à rencontrer pareillement vos élus en leur remettant un exemple d'arrêté : http://ccea.fr/wp-content/uploads/2016/09/Arr%C3%AAt%C3%A9-municipal.pdf

Nous vous tiendrons informés de la décision de la mairie de Romilly, en espérant qu'elle devienne la 47ème ville évoluée à refuser les cirques cruels : http://www.cirques-de-france.fr/les-communes-qui-agissent-en-faveur-des-animaux

jeudi 25 août 2016

Marche contre la vivisection

Rassemblement contre l'expérimentation animale et contre l'élevage de chiens pour les laboratoires samedi 3 septembre à Mézilles (89, près d'Auxerre).
Parce que la vivisection est cruelle, inefficace, coûteuse en vies humaines et pour la santé publique !

Organisation CCEA
http://ccea.fr/




jeudi 4 août 2016

Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l'Ethique

En ce 4 août 2016, anniversaire de l'abolition des privilèges, le premier parti politique antispéciste est né. Le PACTE, Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l'Ethique, se donne comme objectif la réconciliation entre les humains, entre l’humain et les animaux et entre l’humain et la nature par l'avènement d'une société qui n'exploite ni ne tue plus aucun animal, tout en garantissant le bien commun pour chaque être sentient.

La valeur première du PACTE est de considérer chaque être sentient comme porteur de droits.
Les dérives du capitalisme, la tyrannie des lobbies et de l’argent, la cruauté à l’égard des humains et des animaux participent de la même violence. La reconnaissance des libertés individuelles, la solidarité, l’empathie, le respect et le goût de l’altérité doivent prévaloir dans la société que le PACTE veut construire.

Cette approche inédite doit se réaliser par l’invention et la création de nouveaux liens politiques entre toutes les formes de vie, mettant ainsi en relation les espèces et les individus selon la philosophie antispéciste dont la valeur fondamentale est l’égale considération des intérêts de tout être sentient.
L’antispécisme politique intègre par conséquent tout être sentient dans le cercle vertueux de l’éthique et du droit et promeut le passage d’une démocratie représentative à une démocratie participative et délibérative en vue d’une démocratie radicale devant prendre en compte les intérêts de chaque individu, humain et non humain.

Le Bureau Politique du PACTE se compose actuellement des activistes Sabrina Assi Assanda, Christophe Lepretre, Marc Vallaud, de la juriste Laurène Théard, du cinéaste Maga Ettori.

Votre engagement sera nécessaire pour cette société fondée sur la justice envers les animaux, les humains et la nature.

Merci

http://www.parti-antispeciste.fr/

https://www.facebook.com/PACTE-Parti-Antispéciste-Citoyen-pour-la-Transparence-et-lEthique-1823243101230157/

jeudi 2 juin 2016

Manifestation contre le festival de Yulin

Nous devons protester publiquement contre le festival de Yulin en Chine où des milliers de chiens et de chats sont sauvagement abattus. Même si manger leur chair n'est pas pire que manger du cochon ou des crustacés par exemple.

Mardi 14 juin à 15 h, on vous donne rendez-vous à l'angle de l'avenue du Président Wilson et de l'avenue George V, Paris (8ème), métro Alma-Marceau

Si la barbarie n'a pas de frontière, l'éthique doit être universelle !

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1331549833528895/?ti=cl